-
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  She's as stubborn as winter and as kind as the sun (Alexie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



remember me
∞ Messages : 78
∞ here since : 05/01/2016
∞ copyright : avatar x Angel Dust
∞ avatar : Katie Mcgrath
∞ age : Vingt-six ans


MessageSujet: She's as stubborn as winter and as kind as the sun (Alexie)   Sam 9 Jan - 4:02





She's as stubborn as winter and as kind as the sun

She's as stubborn as winter and as kind as the sun ,and she won't freeze or burn anyone. She's one of those who when you're talking, you'll see she's really listening to someone like me. Why was she listening to someone like me?



Assise sur le tapis d’enfant, elle tenait le gamin sur ses genoux, tandis que face à eux, un mini xylophone répandait un son cristallin à travers la pièce. S’amusant le faire taper sur les petites tuiles de plastiques, la musique ainsi jouée s’accompagnait des rires de Timéo et des encouragements de Maya. A six mois, Timéo était un garçon éveillé mais très gentil ; le genre d’enfant qu’on vendait dans les pubs pour couche et autres produits de puériculture, le rêve pour toute une génération de maman épuisée. Le garder était pour May un véritable plaisir, surtout que tous deux semblaient bien s’entendre. Le petit n’avait mis que très peu de temps pour accepter la brune ce qui avait facilité les choses. En effet, il n’était pas rare pour Alexie, de devoir endurer des heures supplémentaires dans son métier de technicienne de police. Dans ces cas-là, c’était à May que la brune faisait appel pour s’occuper de Timéo, la plus jeune ne rechignant jamais à rendre service à son amie. Les choses étaient d’autant plus faciles pour elles que, ayant vécu sous le même toit quelques jours durant, Timéo avait eu le temps de s’habituer à la nouvelle arrivante, quand celle-ci avait fini par apprendre par cœur les habitudes du bébé. De plus, elle avait lu assez de bouquins sur l’enfance durant sa propre grossesse pour savoir que les conseils donnés dans ces livres ne marchaient jamais dans la vraie vie quoi faire en cas d’urgence. Mais heureusement pour elle, tout s’était toujours passé sur des roulettes entre elle et « le p’tit pote » comme elle le surnommait.
Copains comme cochons, ils s’amusaient comme larrons en foire (enfin, l’un plus que l’autre) lorsque Mary May entendit des clés tournés à la porte d’entrée. C’était Alexie qui rentrait.

Aussitôt, la jeune-femme se redressa, le bambin entre ces mains :
« Regarde qui est là. C’est maman qui est rentrée… »Dit-elle dans un petit rire alors qu’elle agitait doucement le bras du bambin comme pour faire coucou. A peine Alexie avait-elle refermé la porte derrière elle, que Maya  se dirigea vers la propriétaire des lieux qui, surement, souhaitait prendre son enfant après une aussi longue journée de travail. « Il a mangé, fait son rot, bavé sur mon chemisier et pris son baim. Tu n’as plus qu’à en profiter » Dit-elle en plaisantant tandis qu’elle tendait Timéo à son interlocutrice.
« Oh, et ton diner est prêt également. Je t’ai tout mis au frigo, tu n’auras qu’à réchauffer quand t’auras faim ! » Lâcha-t-elle simplement tandis qu’elle se dirigeait vers le canapé du loft pour récupérer ses affaires.
Mary May n’avait jamais l’impression de trop en faire avec Alexie Bradford. Cette dernière l’avait tant aidé à son arrivée, que s’était un réel plaisir pour elle de se montrer utile de quelque manière que ce soit. Si elle pouvait mâcher un peu le travail à la jeune maman ou l’aider d’une quelconque manière que ce soit, elle le faisait sans même qu’on le lui ait demandé. Et ce n’était jamais assez…Car de toute sa vie, personne n’avait été aussi bonne avec elle qu’Alexie et ce, sans rien demander en retour.

Elle était déjà en train de récupérer son sac, quand un détail lui revint en tête : « Ah, j’ai faillis oublier. Un gars a appelé…un certain Maddox je crois. Il a dit qu’il rappellerait dans la soirée » Lâcha-t-elle innocemment, ne pouvant s’imaginer qui était le Maddox en question.




_________________
She left him and he left everything
Leave me be ✻She was engaged to be a bride
with eyes so true, he could have cried, oh. She watched him cry on his knees". Dear Ollie, please let me be," .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



remember me
∞ Messages : 93
∞ here since : 04/01/2016
∞ copyright : Merenwen and tumblr.
∞ avatar : Nina Dobrev, la magnifique.
∞ age : 27 ans (14/02/1988), à Cherokee depuis toujours.


MessageSujet: Re: She's as stubborn as winter and as kind as the sun (Alexie)   Sam 9 Jan - 15:46

When you can count on your friend


   grande icone  grande icone
 
Depuis deux semaines déjà, l’équipe dont Alexie faisait partie, enquêtait sans relâche sur une affaire de meurtre. A chaque nouveau suspect, il fallait refaire tous les tests de comparaison d’ADN avec les différentes preuves recueillies par les policiers qui s’occupaient de l’affaire. En parallèle, Alexie travaillait également sur d’autres affaires : vol avec effraction, hold-up.. Mais les affaires de meurtres et d’enlèvement passaient toujours en priorité. Alors que la jeune technicienne était supposée finir sa journée, son bipper avait sonné, lui indiquant l’arrivée imminente d’une nouvelle preuve trouvée en fouillant le domicile des voisins de la victime. La jeune femme avait consulté sa montre, la crèche ne pourrait pas garder Timéo jusqu’à la fin de son travail qui risquait de bien s’éterniser. Elle se munit alors de son cellulaire et appela sa très bonne amie Mary May, Alexie s’en voulait un petit peu de la prévenir au dernier moment comme cela, mais Maya était la seule personne autorisée à récupérer Timéo à la crèche –à l’exception d’Alexie bien-sûr. Très embêtée, Alexie se promit de lui faire le plus beau des cadeaux pour son anniversaire, pour la remercier de toutes les fois où elle avait acceptée de la dépanner en gardant le petit Timéo.

La journée enfin finis après 20 heures 30 passées, Alexie rentra chez elle. Arrivée devant la porte de son loft elle entendit Timéo jouer du xylophone et sourit, peut-être son fils serait-il musicien plus tard ? En rentrant, Alexie fit un immense sourire et répondit à Timéo avec un signe de la main. « Coucou mon bébé. » Elle posa son sac à main sur le meuble de l’entrée, verrouilla derrière elle et alla prendre son fils dans ses bras. « Merci beaucoup Maya, je suis désolée de t’avoir appelé au dernier moment comme ça. C’est vraiment super ce que tu fais pour nous. » Avec son bras libre, Alexie serra son amie dans ses bras. Elle était mère célibataire depuis maintenant trois mois, et les choses n’étaient pas toujours simples, surtout qu’Alexie n’avait pas prévu d’avoir un enfant si tôt, mais elle n’aurait jamais pu laisser son neveu partir en famille d’accueil, cela lui aurait brisé le cœur. De plus, la jeune femme était persuadée que sa sœur lui en aurait voulu de là où elle se trouvait désormais. Déposant un baiser sur le sommet du crâne de son fils, Alexie l’interrogea « Tu as bavé sur Maya petit coquin ? » Elle sourit et reporta son attention sur son amie. « Si un jour tu as besoin de te changer, n’hésites surtout pas à aller te servir dans mon armoire, je ne t’en voudrais pas. Avec lui, on ne peut jamais rester présentable très longtemps de toute manière. » La jeune maman se mit à rire puis finis par écarquiller les yeux. « Oh Maya ! Tu n’aurais pas dû faire le dîner, je m’en serais chargé ne t’inquiètes pas ! T’es vraiment un amour ! » Alexie ne savait pas comment remercier son amie pour tout ce qu’elle faisait pour elle, elle ne trouvait pas les mots pour exprimer sa gratitude.

Lorsque Maya parla de Maddox, Alexie se figea et devint toute pâle. Elle avala difficilement sa salive et fixa son amie. « Maya, tu es sûre qu’il a dit qu’il s’appelait Maddox ? » Un peu inquiète, la jeune femme ne semblait plus aussi à l’aise qu’avant.

feat. Maya & Alexie
made by guerlain for bazzart

_________________

∞ Let's be clear I won't close my eyes ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



remember me
∞ Messages : 78
∞ here since : 05/01/2016
∞ copyright : avatar x Angel Dust
∞ avatar : Katie Mcgrath
∞ age : Vingt-six ans


MessageSujet: Re: She's as stubborn as winter and as kind as the sun (Alexie)   Lun 11 Jan - 15:15





She's as stubborn as winter and as kind as the sun

She's as stubborn as winter and as kind as the sun ,and she won't freeze or burn anyone. She's one of those who when you're talking, you'll see she's really listening to someone like me. Why was she listening to someone like me?



« Sûre et certaine ! »Lança-t-elle sans regarder son amie, trop occupée qu’elle était à essayer de récupérer une de ses chaussures qui avait, par elle ne savait quelle loi étrange de la physique, réussi à glisser sous le canapé. Si Mary May avait ne serait-ce, que jeter un coup d’œil à la mine blafarde qu’affichait Alexie, aussitôt se serait-elle rendue compte que quelque chose n’allait pas. Mais malheureusement, la brune était à mille lieux de s’imaginer ce qui pouvait se passer dans la tête de la technicienne de surface.
La première chose qui l’avait surprise lorsqu’elle avait décroché le téléphone, ça avait été le ton « quelque peu » (et c’était un euphémisime) agressif de son interlocuteur. Mary May, qui avait cru à un faux numéro, avait immédiatement demandé à l’homme de redescendre d’un ton avant de lui demander qui est ce qu’il cherchait à joindre. La voix rauque avait alors bien confirmé qu’il cherchait Alexie Bradford. Etonnée, Mary May c’était tout de même bien garder de lui faire une leçon sur la politesse et le savoir-être, préférant simplement lui expliquer que la propriétaire des lieux était absente pour le moment. La floridienne avait alors bien essayé de prendre les coordonnées de l’émetteur ou  quelques informations plus utiles, mais ce dernier c’était contente d’un « C’est Maddox. Dites-lui que je rappellerais dans la soirée » des plus secs avant de lui raccrocher au nez.
Si la brune s’était effectivement inquiétée de cet appel des plus étranges, ses craintes s’étaient très vites effacées.  Bien sûre, le travail d’Alexie n’était pas des plus reposants et sans doute, lui arrivait-il de croiser des gens louches et une flopée de personne mal intentionnée. Mais Maya savait également la jeune maman prudente et assez rigoureuse pour que son boulot n’empiète jamais sur sa vie privée. La plus jeune avait donc simplement conclu à un différend avec une connaissance, affaire des plus banales qui seraient bien vites effacées.
« Et arrête de me remercier pour le diner, encore faudrait-il qu’il soit bon. » Continua-t-elle tandis que dans un dernier effort de contorsion, elle réussissait enfin à atteindre sa ballerine. Poussant un petit soupir de soulagement, elle se relevait, sourire victorieux sur les lèvres tout en continuant sa tirade  « J’avais du temps pendant que le petit faisait sa sieste et… » Elle ne finit néanmoins pas sa phrase, le sourire disparaissant très vite en croisant le regard soucieux de la belle brune qui lui faisait face.
« Lexie…qu’est ce qui se passe ? »




_________________
She left him and he left everything
Leave me be ✻She was engaged to be a bride
with eyes so true, he could have cried, oh. She watched him cry on his knees". Dear Ollie, please let me be," .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar



remember me
∞ Messages : 93
∞ here since : 04/01/2016
∞ copyright : Merenwen and tumblr.
∞ avatar : Nina Dobrev, la magnifique.
∞ age : 27 ans (14/02/1988), à Cherokee depuis toujours.


MessageSujet: Re: She's as stubborn as winter and as kind as the sun (Alexie)   Mar 26 Jan - 19:53

Alexie C. Bradford a écrit:
When you can count on your friend


   grande icone  grande icone
 
Alexie se tenait toujours aussi droite, le petit Timeo serré contre elle. Elle fixait son amie à moitié allongée sur le tapis, le bras avalé sous le canapé. Un instant, la jeune maman pencha la tête, tentant de déterminer ce que son amie tentait de récupérer sous le canapé. N’apercevant que l’obscurité qui tranchait avec le blanc du sofa, Alexie laissa tomber dans l’aide silencieuse et inutile qu’elle avait tenté d’apporter à son amie. Elle était pâle, limite livide. Il était rare de la voir si mal à l’aise, mais il arrivait parfois que la situation la dépasse et qu’Alexie ne sache pas quoi faire. Un instant, les larmes lui montèrent aux yeux mais repartirent aussitôt. Elle savait pourquoi Maddox appelait, et ça lui faisait peur. Maddox n’était pas une personne fréquentable, loin de là même, et il voulait élever Timeo. Cette pensée la rendit encore un peu plus blanche, aussi blafarde que la fois où elle avait eu une infection de l’appendice alors qu’elle n’avait que sept ans. Elle serra un peu plus Timeo, comme pour le protéger et embrassa le sommet de son crâne. Elle en profita pour sentir l’odeur de son shampooing pour bébé et les larmes lui montèrent de nouveau aux yeux. Maya parla mais sa voix parût lointaine à Alexie, qui ne répondit pas. La vérité c’est qu’elle n’avait pas écouté ce qu’avait dit la baby-sitter, elle se contentait de rester là, se retenant de pleurer pendant que Timeo jouait avec collier. Son amie s’était relevée mais Alexie avait gardé les yeux dans le vide, à l’endroit même où Maya se tenait une seconde auparavant. Une nouvelle fois Maya parla, ce qui tira Alexie de sa tétanie, elle releva alors la tête et fixa son amie. Puis baissant les yeux, elle demanda d’une petite voix. « Tu ne veux pas rester manger avec moi ce soir ? » Et puis, la personnalité forte de la maman se réveilla et elle se reprit. « En fait si tu n’as rien d’autre de prévu, j’ai déjà accaparé ta soirée, je ne voudrais pas exagérer si tu as quelque chose de prévu. » La jeune maman s’accroupie pour ramasser le doudou lapin bleu que son fils adoptif venait de laisser tomber. Elle se rendit compte qu’elle avait besoin de parler à quelqu’un, de confier la peur qu’elle ressentait au fond d’elle. La peur de perdre Timeo, le fils de sa sœur, son sang, le seul lien qu’elle ait encore avec Louna. Se relevant, Alexie disparut un instant dans sa chambre et revint avec un chemisier blanc qu’elle tendit à son amie et une photo. Sur cette dernière, on voyait Alexie, ses mamans mais également Maddox qui avait la main sur le ventre bien arrondi de Louna. Elle posa alors la photo sur la table et déclara. « Là c’est mes mamans, tu les as déjà vu en photo un peu partout dans l’appartement. Et là c’est Louna, tout le monde nous dit qu’on se ressemble beaucoup. Le gars qui a la main sur son ventre c’est lui, c’est Maddox, le père de Timeo. Je vais coucher Timeo pendant que tu te changes. » Puis elle disparut de nouveau dans le couloir, avec le petit qui venait de s’endormir dans ses bras.

feat. Maya & Alexie
made by guerlain for bazzart

_________________

∞ Let's be clear I won't close my eyes ∞
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



remember me


MessageSujet: Re: She's as stubborn as winter and as kind as the sun (Alexie)   

Revenir en haut Aller en bas
 

She's as stubborn as winter and as kind as the sun (Alexie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Test Winter Assaut par Manik
» Jean-Guillaume de Winter
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» Winter Tournament kits!!
» Hayden Winter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A WALK TO REMEMBER :: bienvenue à cherokee :: ∞ ROOSEVELT AVENUE :: Habitations-